Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour de Pologne

Publié le par Isabelle95

Photos7 6682Cinq jours en Pologne.

C'est à l'Est et ça se voit tout de suite car le soleil se lève à 4 heures du matin et se couche beaucoup plus tôt que chez nous !!!

Cracovie : une ville à taille humaine, avec un centre-ville magnifique. Notre hôtel était en face de l'université où Copernic a étudié !!!

Un système de bus et de trams très pratique, beaucoup de marche à pied et... DU SOLEIL !!!

Nous étions en sandales tout le temps, lunettes de soleil et crème solaire, ça nous a fait du bien, on a pu constater que le soleil n'était pas mort, il faut juste savoir où il habite, et ce n'est pas en Ile-de-France pour l'instant...

Photos7 6679Pour les prix, il y a un côté jouissif à diviser toutes les étiquettes par 4 et à constater que le plat le plus cher de la carte est seulement à 8 euros ! Le resto 3 fois par jour, c'est super cool au début, mais au bout de 5 jours, j'étais pressée de retrouver mes habitudes alimentaires. Pourtant, on s'est régalé : crêpes fourrées à la crème ou aux pommes au petit-déjeuner ou "assiette polonaise" avec jambon, oeuf, fromage frais à la ciboulette. Pour les plats, on a testé toutes les spécialités locales (et même une fois le Kebab, meilleur qu'en France, pour faire plaisir à Lutin1) : choucroute, raviolis fourrés aux champignons, choux, pommes-de-terre/fromage, feuilles de choux fourrées à la viande, salade de crudités à basse de chou (encore !) et carottes, énormes cornichons à la russe, galettes de pommes-de-terre frites et sauce à l'ail, soupe servie dans une miche de pain, etc. On a aussi testé la cuisine juive dans le quartier Kazimierz.

Le moment très fort du séjour était la visite des camps d'Auschwitz et de Birkenau. Suivie du concert devant Birkenau, avec des catholiques et des juifs. Une symphonie classique suivie d'un chant mortuaire proclamé "a capella" par un rabbin. J'y reviendrai.

Un regret : ne pas avoir visité l'usine d'Oskar Schindler, le Juste qui a sauvé un millier de Juifs pendant la période nazie.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=SFeLoqBuaMM

la vidéo du concert : pour les bilingues polonais très patients (2h29...)

Publié dans textes libres

Partager cet article

Repost 0

J'ai vu 36 chandelles !

Publié le par Isabelle95

Et oui, et ce n'est pas au sens figuré, car j'ai réellement soufflé mes 36 bougies aujourd'hui !

En même temps que la Fête des Pères : quelle fête pour les enfants !

Des colliers et des objets en Play Mais (trouvé dans un colis de compléments alimentaires ;-)

Un livre d'Alice Ferney : Grâce et dénuement. 

Des cosmétiques

Des fleurs magnifiques

Du thé vert aux agrumes

Des graines pour une prairie fleurie en 2014 

Deux foulards

Un autre livre qui sera livré par Amazon

 

Et surtout : un dimanche entier dans le jardin, coups de soleil sur les épaules et parasols obligatoires.

Et un menu de fête :

Caesar Salad, Samoussas, Frikadelles, Carottes épicées, Gâteau Rose (de Reims) et Gâteau aux Petit Lu de Trish Deseine et Crème anglaise trop liquide.

Mamma Mia, on s'est régalés !!!

Refus de témoigner de Ruth Klüger

Publié le par Isabelle95

Refusdete-moigner.jpgL'imminence de notre voyage à Cracovie, avec à la clef, le concert de la symphonie La Souffrance des Innocents de Kiko Argüello, devant le camp d'Auschwitz-Birkenau, me fait vous écrire sur ce livre.

Des livres sur la Shoah, j'en ai lu, et pas deux ou trois, mais plutôt une vingtaine... Depuis l'adolescence, ce "sujet" historique et tragique me passionnait. Par contre, je ne suis pas capable de voir des films sur le sujet, donc, je ne vous dirai rien sur La liste de Schindler ou Le Pianiste, que je n'ai pas pu regardé... Il y a quelques jours, j'ai visionné sur Youtube, Nuit et Brouillard d'Alain Resnais (fait avec des photos et séquences d'archives). Très dur mais visible, je dirais, à partir de 14/15 ans, car il n'y a pas d'attachement à des personnages comme dans une fiction. C'est de la même intensité que de regarder des photos dans les documentaires sur la Shoah.

Comme Lutin1 (11,5 ans) vient avec moi, j'ai emprunté quelques livres à notre médiathèque. Lorsque j'ai feuilleté Dites-le à vos enfants, de Stéphane Bruchfeld et Paul A. Levine, je n'ai pas pu continuer et puis le soir, je l'ai montré à l'HDMV et nous en avons discuté. Certaines photos sont insoutenables. Et nous n'avons pas montré ce livre à notre enfant...

Le musée à Auschwitz est déconseillé aux moins de 14 ans, donc, je ne sais pas encore si nous ferons la visite, probablement pas...

Le livre Refus de témoigner, de Ruth Klüger, je l'avais acheté après en avoir lu une critique dans la presse et je l'avais délaissé puis oublié... puis repris ces jours-ci... Je dirai que c'est la première fois que je lis un livre qui va au-delà du récit autobiographique et qui décrit l'après-guerre avec autant de réalisme. On ne se rend pas toujours compte, mais le lendemain du 8 mai 1945, un bon nombre de personnes a continué de penser la même chose qu'avant. Les idées nazies ne se sont pas envolées comme par enchantement. L'auteur évoque l'antisémitisme des allemands dans les semaines et les mois qui suivent la fin de la guerre. Bien sûr, on assiste aussi à des actes de bonté gratuite, à la solidarité, etc, mais les deux se mélangeaient. 

Ce qui se passe ensuite aux USA, où Ruth Klüger émigre en 1947 est vraiment intéressant. Par exemple, elle décrit son mari américain, pourtant professeur d'histoire à Stanford, qui refuse qu'elle vienne parler des camps, lorsqu'il aborde la Seconde Guerre Mondiale avec ses étudiants... Et d'autres anecdotes sur son tatouage au bras. Témoigner des camps n'était pas chose aisée dans les années 50 ou 60. Aujourd'hui, on ne s'en rend pas compte car on est plutôt dans l'inverse. Les survivants n'ont pas seulement souffert dans les camps, mais ils ont souffert dans le monde en paix : pour se réinsérer, pour qu'on les écoute, pour qu'on les soigne, pour qu'on les comprenne, tout simplement. Mais était-ce possible ?

La suite vient de paraître : Perdu en chemin.

 

Publié dans lectures

Partager cet article

Repost 0

Filet mignon de porc à la sauce miel/moutarde/vin blanc

Publié le par Isabelle95

Cette recette de viande est en passe de devenir un grand classique pour le dimanche midi ou les fêtes à cause ses avantages.

- Une viande pas trop chère (pour la Communion, j'ai mis du rôti de porc "dans l'échine", moins sec que le rôti dans le filet, car le boucher (du supermarché) n'avait pas été livré en filet mignon :-(

- Une méthode de cuisson au four dans une cocotte à revêtement céramique ultra facile  !

- Un goût très très bon, même pour ceux (comme moi) qui n'aiment pas le porc en général.

 

Ingrédients :

- filet mignon ou rôti de porc

- des oignons (beaucoup, c'est meilleur !)

- moutarde

- miel

- vin blanc

- sel, poivre

- herbes de Provence

 

Dans une cocotte allant au four, mettre la viande, verser du miel et de la moutarde (environ 3 cuillères à soupe de chaque), mettre des oignons épluchés et coupés en deux, un verre de vin blanc, sel, poivre, les herbes de Provence.

 

Mettre au four avec le couvercle pendant 1h à 240°C.

(On peut retourner en milieu de cuisson et rajouter du vin blanc, ça fera plus de jus :-))

 

Grâce à ma copine Caroline, j'ai acheté une cocotte de la marque Ceranit, c'est un INDISPENSABLE, j'ai bazardé ma cocotte en fonte du coup, je ne le regrette pas.

 

Guacamole : recette mexicaine very authentique

Publié le par Isabelle95

Cette recette m'a été donnée par une véritable mexicaine (que je nommerai E) que je connais depuis 25 ans !

A la Pentecôte, j'ai fait la recette de mémoire et j'ai mis du citron par erreur, en ben, quand E y a goûté, elle a crié à l'abomination :"Mais tu as mis du jus de citron, ça ne va pas du tout !!!"

Dans un mixer, mettre :

- une tomate

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- de la purée de piment (la pointe du couteau)

- une branche de coriandre fraîche

- sel

Mixer.

Rajouter les avocats mûrs épluchés et mixer quelques secondes seulement afin que l'ensemble soit grumeleux. Mon amie E écrase les avocats à la fourchette.

Si vos avocats de sont pas mûrs, voire très mûrs, vous devez attendre encore quelques jours avant de faire le guacamole. (J'ai déjà testé avec des avocats durs, tout est passé à la poubelle...)

Comptez un avocat pour 3 ou 4 personnes, cela dépend si c'est un apéro parmi d'autres ou une entrée.

Servez avec des chips Tortillas mexicaines. Trois goûts existent : nature, épicé et "au fromage". Les "au fromage" sont les plus chimiques mais, évidemment, ce sont celles qu'on préfère !

L'astuce en + : pour conserver le guacamole sans qu'il noircisse, laissez les noyaux des avocats dans le Tupperware et enlevez-les à la dernière minute.

Publié dans crudivorisme

Partager cet article

Repost 0

Menu de fête

Publié le par Isabelle95

Photos7-6525.jpgDemain le Lutin 2 fera sa Première Communion et il a établi avec moi son menu préféré. Je vais faire un post par recette. Toutes sont simples à réaliser et on peut les faire la veille (sauf le Guacamole, qui a tendance à noircir).

Apéro/entrée :

Guacamole maison et Gazpacho (les briques Alvalle)

Plat :

Filet mignon de porc à la sauce miel/moutarde

Gratin dauphinois

Fromages :

Petit Brie, Chèvre cendré et Tomme de Brebis

Dessert :

Tiramisu

Fraises