Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecologie parisienne

Publié le par isaparis19

Habitant Paris intra-muros, il est difficile pour moi de recueillir l'eau de pluie, de faire mon compost ou d'avoir des toilettes sèches. Par contre, il est tout à fait possible de réaliser quelques gestes écologiques en appartement.
Je me suis amusée à les regrouper par pièce :

CUISINE :

- Papier aluminium et film plastique remplacé par
des boîtes en plastique avec couvercles,
des saladiers ou des bols recouverts d'une assiette.

Pour les pique-niques :
réutilisation des sacs en papier ou plastique distribués par les supermarchés (on peut aussi ranger ses sandwiches dans une boîte, coupés en triangle, ça fait très "british").

- Essuie-tout remplacé par
l'éponge,
des gants de toilette (débarbouillage des menottes en fin de repas),
des carrés de tissu éponge (achetés dans un célèbre magasin suédois).

- produit anti-calcaire remplacé par
du vinaigre blanc
(c'est facile à trouver, c'est le moins cher du rayon ! ).

- pots en verre avec couvercles
lavés, séchés et donnés à une amie qui fait des confitures.

- pots en verre sans couvercle
lavés, séchés et donnés à l'école maternelle.

- sacs en plastique
utilisés comme sacs-poubelle.

Portada-Saquet.jpg - pour faire les courses
poussette de marché, panier en osier ou sacs en tissu.


SALLE de BAIN :

- gel douche, savon, nettoyant visage, solution pour hygiène intime sont regroupés dans
le merveilleux savon d'Alep (Syrie).savons-panier.gif

- serviettes hygiéniques et tampons remplacés par
une coupe menstruelle.

- mouchoirs jetables remplacés par
des mouchoirs en coton
(à récupérer chez nos parents ou grand-parents ou à chiner sur des brocantes).

- coton et carrés à démaquiller remplacés par
des mini-lingettes lavables en polaire.

- lingettes pour nettoyer les fesses des bébés remplacées par
des lingettes lavables en polaire, chanvre, bambou ou éponge;
des gants de toilettes.
img_4183.jpg
- lotion, crème, huile de massage pour bébés remplacées par
du liniment oléo-calcaire fait maison
(50% eau de chaux, achetée au litre en pharmacie,
50% huile d'olive,
quelques d'HE de Tea tree ou lavande).

- déodorant remplacé par la pierre d'Alun (ou pierre de cristal).pierre-d-alun.jpg

PHARMACIE :

Attention !
Ces produits ne sont pas des médicaments.
En cas de doute, consultez un médecin.

img_4187.jpg - crème pour les érythèmes fessiers remplacée par
la pommade Saint Louis (à faire préparer à la parmacie)

Composition :
- Ichtyol (2 g)
- Oxyde de zinc (8 g)
- Lanoline (8g)
- Vaseline (12 g)

- désinfectant et cicatrisant remplacé par
la crème Cyto-Delbiase (laboratoire Promédica) à base de chlorure de magnésium.

- constipation, crampes
Chlorure de magnésium en poudre mélangé à de l'eau (1 verre chaque matin)

- antibiotique naturel
Extrait de pépins de pamplemousse (marques : Citrobiotic ou CitroPlus)
à prendre tout l'hiver : 15 gouttes, 3 fois par jour dans un peu d'eau.citrobiotic.jpg

- massages, courbatures, fatigue musculaire, début de grippe
Baume du Tigre (recette ancienne venue de la Chine) en massage sur le torse ou sur la douleur.

SALON :

- les journaux et magazines
donnés au cabinet médical de l'immeuble.

- parfum d'ambiance remplacé
par brûle-parfum avec quelques gouttes d'huiles essentielles bio mélangées à de l'eau.

TOILETTES :

- brumisateur parfumé remplacé par
Papier d'Arménie, brûlé dans une coupelle.

- papier toilette remplacé par
nos propres mains !!!!
(Non, ça c'est une blague pour voir si vous lisez attentivement. Quoique Lutin 2 ait déjà essayé récemment... Il a ensuite essuyé ses mains sur son t-shirt.)

Publié dans écologie

Partager cet article

Repost 0

Fable

Publié le par isaparis19

Le pêcheur mexicain

Au bord de l'eau dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au port, ramenant plusieurs thons.
L'Américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer :

" Pas très longtemps ", répond le Mexicain.
" Mais alors, pourquoi n'êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus? " demande l'Américain.
Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille.

L'Américain demande alors : " Mais que faites-vous le reste du temps? "
" Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J'ai une vie bien remplie ".

L'Américain l'interrompt : " J'ai un MBA de l'université de Harvard et je peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l'argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu'à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l'usine, et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis peut-être New York, d'où vous dirigeriez toutes vos affaires. "

Le Mexicain demande alors : " Combien de temps cela prendrait-il? "
" 15 à 20 ans ", répond le banquier américain.
" Et après? "
" Après, c'est là que ça devient intéressant ", répond l'Américain en riant.
" Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions ".
" Des millions? Mais après? "
" Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis. "

Publié dans écologie

Partager cet article

Repost 0

Au resto avec des enfants

Publié le par isaparis19

Cet article est dédié à ma cousine C. jeune maman courageuse et débrouillarde (la photo représente la maison de vacances de notre enfance).

Pour le déjeuner, les deux cousines de l'est-parisien se retrouvent au Canal St Martin avec la marmaille.
Tout d'abord, on fatigue un peu le bétail en les faisant courir dans un parc, manger du sable, escalader un château et un bateau pirate.
Ensuite, on essaye de leur fournir quelques vitamines avec un apéritif alléchant de carottes, radis noir et pomme en bâtonnets.
Le bébé-lutin préfère boire son lait à la source, par contre.
Enfin, on leur donne une leçon de choses en passant devant le campement des SDF.
On arrive devant le resto, mais voilà, il faut attendre qu'une table se libère...
" Maman, je meeeuuurs de faim !"
Les serveurs sont vraiment sympas, ils nous donnent une table avec un espace pour ranger la poussette de bébé-lutin. Ils nous apportent tout de suite des Nems afin de rassasier les grands lutins.
C'est ce qu'il y a de pratique, dans les restaurants asiatiques : on mange avec les doigts, tout est coupé en minuscule et les baguettes servent d'épées aux chevaliers. Mais justement, lutin 1 n'aime plus les Nems, il veut du "riz cantonnais".
Ca tombe mal dans un resto cambodgien...
Deux BoBun plus tard, le serveur apporte des vermicelles de riz pour contenter les chevaliers.
Heureusement, le trottoir est large et la guerre de Cent Ans peut se conclure dehors.
Un petit café tranquille.
Gentille balade pour le retour, gouttes de pluie, lutin 2 s'endort dans le porte-bébé coréen.



Et voilà un mercredi
bien rempli.

Bonne journée

Publié le par isaparis19

Quand je rentre de mon travail, le lundi et le mardi, je récupère mes enfants à l'école maternelle et à la crèche vers 18 heures. Ils sont fatigués et ils ne tolèrent de moi aucun faux pas.

Je dois porter le dessin "comme ça",
je dois tenir le doudou-lapin par les oreilles,
je dois marcher sur la rigole du caniveau,
je dois porter le petit dans l'escalier de la résidence,
je dois lui donner à boire tout de suite
"sinon, c'est interdit",
je dois sauter sur les dalles rondes
pour ne pas me faire "ékaser par les cocodiles",
je dois courir dans la cour de l'immeuble,
je dois laisser le grand faire le code,
je dois enlever le manteau et la cagoule "toussuite",
je dois arbitrer qui appuie sur 5 dans l'ascenseur
et qui allume la lumière du couloir,
etc.

Bref, un vrai parcours du combattant !

Mais ce soir, tout s'est bien passé :
- lutin 1 a mis son manteau seul et est parti en chantant vers la crèche
- lutin 2 a récupéré son doudou et a bien voulu mettre son manteau
- ils ont marché pendant tout le trajet
- il n'y a pas eu de dispute dans l'ascenseur
- ils ont enlevé manteaux, chaussures et tout rangé
- lutin 1 était en pyjama deux minutes trente secondes après que j'ai posé mon sac
- ils ont bien voulu manger des légumes crus en entrée
- ils ont trouvé une solution TOUS SEULS pour savoir quelle histoire j'allais lire en premier
- ils se sont couchés en demandant une seule fois à boire de l'eau

Un jour faste en somme !!!

Et demain, comme toute bonne instit' qui se respecte, je vais profiter de mon mercredi en pensant aux vacances de Pâques...

Publié dans éducation

Partager cet article

Repost 0

Peau-à-peau

Publié le par isaparis19

J'étrenne ce soir le nouveau (pour moi) Firefox. Normalement, je vais pouvoir mettre une photo !!!
Donc, je vais vous parler de l'association Peau-à-peau, dont je suis animatrice depuis 2 ans.
D'abord, parce qu'il faut bien que je trouve quelque chose à écrire et aussi, parce que je reviens d'une séance. A chaque fois, je trouve cela magique : parents et enfants sont ravis de découvrir l'écharpe et tous les autres porte-bébés que nous montrons (pagne africain, m'botu, chinois, laotien, podeagi, lanière tibétaine, rebozzo mexicain, carré péruvien, tonga, hamac, sling, etc).

Publié dans portage

Partager cet article

Repost 0

Un livre à lire !

Publié le par isaparis19

Je vous assure tout d'abord que je n'ai pas d'actions chez Marabout, ni chez Amazon, ni nul part ailleurs d'ailleurs (snif !).
Le livre du jour est donc JE T'EN VEUX, JE T'AIME (ou comment guérir la relation à ses parents) d'Isabelle FILLIOZAT.
Je suis entrain de le terminer et je ne peux m'empêcher d'en faire la pub.
Mon amie A. le recommande à tous les gens qui ont, ou ont eu, des parents !!! Oui, je sais, ça fait beaucoup de monde...

Quatrième de couv :
Aucune relation n'est semblable à une autre. Il y a ceux et celles qui téléphonent à leur maman tous les jours, et ceux qui ont déménagé le plus loin possible...

Dans cet ouvrage, l'auteur propose au lecteur de tenter une rencontre authentique avec ses parents. Une réconciliation ne peut faire l'impasse sur l'expression des souffrances, la reconnaissance des blessures, l'explication des malentendus, l'énonciation de la colère ainsi que son accueil. Pourquoi se contenter d'une relation superficielle quand on peut (re)créer une relation d'intimité et de complicité ?

Publié dans éducation

Partager cet article

Repost 0

Le 3ème ?

Publié le par isaparis19

Eh non !
Ce n'est pas nous qui attendons le troisième !
Mais E & C, ils viennent de nous l'annoncer.
Les enfants auront donc trois cousins côté Papa et trois côté Maman : égalité !
Et nous ?
Notre troisième ?
On a déjà beaucoup entendu parler de lui... Dès la naissance de lutin 2, en fait.
Pourquoi les gens vous demandent-ils si vous en voulez un troisième alors que le deuxième vient de naître ???
Manque de logique : laissez-nous un peu de temps avec le nouveau-né, quand même !
Ce numéro 3, qui me fait si peur, viendra en son temps, quand nous serons prêts à l'acceuillir, au coeur de notre histoire, pas toujours facile.
Un bébé est une JOIE, laissons-la nous surprendre !

Violente dispute

Publié le par isaparis19

Doisneau43-imagette.jpgCe matin, au retour de la récré, conflit entre deux élèves à propos de l'arbitrage de la partie de football. L'un des deux (blanc, quoique de père laotien) traite l'autre de "sale noir".
A peine ai-je le temps de m'approcher que M. envoit une gifle retentissante à T.
La directrice est appelée.
Dicussion sur les propos racistes, sur la violence, etc...
Le giflé n'a pas voulu mettre de glace sur sa joue afin qu'on voit mieux la trace !!!
Le giflant est dégoûté d'être, lui aussi, privé de foot jusqu'aux vacances de Pâques.

Roues libres

Publié le par isaparis19

Après-midi vélo.
Pour étrenner le cadeau.
Famille bobo sur le canal.
Lutin 1 qui gémit : "Paaaapa, attends-moi".
Lutin 2 n'aime pas le vent mais s'endort dans son petit siège.
Zabou n'a pas de gel dans sa selle, ni de fourche à suspensions mais ça pédale.
Ca pédale sec, et demain, course à pied en prévision.
Les instits se défoulent sur le macadam.
Plutôt que sur les élèves.

(A lire : Enseigner avec bienveillance de Marshall B. Rosenberg -> Communication Non-Violente)

Seule

Publié le par isaparis19

Seule dans l'appart
Enfants endormis
Dvd fini
Reine du Mac fait son bilan
Journée bien remplie
L'HDMV a eu 38 ans
Doux moments

Cousinade

Baiser
Lutins fiers de leur papa
Cadeaux préparés en papier
Des bougies
Un souffle
Des bulles
Attente...

1 2 > >>