Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Patchwork du week-end

Publié le par Isabelle95

Futures krav-magueuses
Futures krav-magueuses

Futures krav-magueuses

Avant le week-end commençait le vendredi soir, mais ça c'était avant.

Cette année, on est obligé d'aller chercher le Lutin1 à Paris rue d'Alésia à son groupe de catéchisme pour ados (la "post-confirmation"). Avant, il rentrait à chaque fois en voiture (parfois en Porsche) avec son catéchiste ou un autre. Trop cool d'avoir un catéchiste qui roule en Porsche quand même !!! Mais cette année, le Diocèse de Paris a interdit aux catéchistes d'être seuls dans une voiture avec un mineur. Donc, à peine rentré du travail (en train), l'HDMV repart dans l'autre sens (en voiture). Pendant ce temps-là, le Lutin2 regarde un dvd de super héros ou un thriller (privilège d'être plus jeune).

Sauf que, cette semaine, l'HDMV a eu la bonne idée de se faire une entorse au genou lors d'une séance de "team building" au cirque avec son entreprise. Eh oui, il n'est plus la fringante ceinture noire de karaté de ses 20 ans. Donc Zabou a été gentiment chercher son fils... avec le périphérique intérieur fermé et l'autoroute A1 fermée : enjoy !

Avant, le week-end, on se levait tard le samedi, on surveillait un peu les devoirs des Lutins, on déjeunait tard, on faisait la sieste et vers 19h, la babysitter arrivait et nous, on partait à la messe à la paroisse à Paris pour 20h. ça c'était avant.

Maintenant, nos 4 enfants ont des devoirs à faire, et comme on se lève tard quand même (incorrigibles), on est obligé d'aller à toute vitesse pour être à l'heure à l'acrobatie des Princesses à... 12h30 (inutile de vous dire qu'elles ne déjeunent pas avant). Ensuite, je reviens au pas de course (avec parfois un détour par la supérette) pour préparer le "premier" déjeuner des hommes... qui partent au krav-maga pour 14h. Sauf que ça c'était avant le bras cassé du Lutin2 et l'entorse. Ce samedi, le Lutin1 est allé tout seul au sport. (samedi dernier, tout à été chamboulé car le Lutin1 et moi étions aux portes ouvertes d'une école d'ingénieur à Compiègne : l'UTC, école qui a l'air géniale, j'étais à deux doigts de me remettre aux maths !).

A 14h, retour des Princesses et déjeuner pour elles (et pour moi si j'y pense). A 16h, les hommes rentrent affamés du krav-maga et font leur "deuxième" déjeuner.

Et à 17h, il faut partir à la messe car le nouvel horaire a été avancé 2h plus tôt. Ce qui est galère pour les banlieusards, car il y a plus d'embouteillages évidemment. Les Princesses restent en général avec une babysitter ou parfois on les emmène. Pour faire simple, le Lutin1 va aussi à la messe, mais à 20h, donc il y va en train et on a trouvé un couple d'anges gardiens qui le ramène en voiture.

Entre tous ces moments, j'arrive toujours à consacrer du temps à la cuisine. Ou pas.

Pains restés dans le four cette nuit jusqu'à 1h30 du matin... heure où j'ai enfin senti le brûlé...

Pains restés dans le four cette nuit jusqu'à 1h30 du matin... heure où j'ai enfin senti le brûlé...

Le dimanche, on se lève à nouveau tard et on déjeune toujours vers 2 ou 3h de l'après-midi. Sauf si on a des invités ou une retraite. Mais ce dimanche, on n'a strictement RIEN fait pour une fois. Juste visionné le film Les fugitifs avec le duo Depardieu/Pierre Richard en fin d'après-midi. (Le matin, j'ai quand même vidé mes seaux d'épluchures au compost, whaou, le sport).  Parfois c'est cool de passer des moments calmes avec les enfants. Ou alors, on récite Le corbeau et le Renard ou la liste des verbes irréguliers (beat, beat, beaten).

Partie de Colorku avec les Princesses (hyper bon pour les méninges)

Partie de Colorku avec les Princesses (hyper bon pour les méninges)

Patchwork du week-end
Patchwork du week-end
Patchwork du week-end

Vendredi soir : Risotto de coquillettes, petits pois et Boursin du livre Simplissime, recettes végétariennes (mon auto-cadeau de Noël !). Très très bon. Mais surtout ne pas cuire 20 minutes comme indiqué mais plutôt le temps marqué sur le paquet des coquillettes (7 minutes pour les miennes).

Dimanche midi : Chausson aux pommes et à la cannelle du livre Simplissime (le noir)

Dimanche dernier : Galette des Rois Mages faite maison (pas la pâte feuilletée, je vous rassure, juste l'intérieur) avec un oubli de taille : la fève. On a dû la rajouter au moment de servir, avec la Princesse2 sous la table. 

Et pour finir, la Princesse1 devant la sculpture de la Gare Magenta à Gare du Nord.

Nous, les parisiens expatriés à 20 km du périphérique et gardant plein d'activités dans la capitale, on passe beaucoup de temps dans les transports : à nous de les rentabiliser pour lire, jouer, ou rêvasser

Patchwork du week-end

Partager cet article

Repost 0

L'âge bête

Publié le par Isabelle95

Montmartre (avec Lutin2 en second plan...)

Montmartre (avec Lutin2 en second plan...)

Déjà les quinze jours de vacances avec les kids non-stop, c'était chaud mais alors là, ce mercredi m'a achevée. Etre la mère d'un ado de quinze ans EIP n'est pas toujours facile. Je n'ai le droit à aucune erreur, aucune faute de français, aucune inexactitude ou pire... à aucune injustice.

Il nous accuse de façon récurrente d'être totalement incompétent dans l'éducation de ses soeurs, qui n'ont jamais de fessée, sucent leur pouce, chipotent les légumes et nous répondent parfois mal. Alors que lui, à son époque, blablabla....

Et puis il y a eu l'affaire du ski : (passez si vous êtres pressés)

Chaque année, ma belle-soeur invite les Lutins au ski. L'un à Noël et l'autre à Pâques. Sauf qu'en 2016, la semaine de Pâques a été annulée. Donc pour Noël, cela devait être le tour de Lutin2 d'y aller. C'est alors que Lutin1 nous a ressorti une vieille histoire qu'en 4ème, il avait un problème au genou et que son frère l'avait remplacé à Noël. Comme Lutin2 était plâtré cette année, il a pris évidemment sa place. Le 23 décembre, ma belle-soeur m'appelle pour me dire qu'elle a la grippe et qu'elle est obligée d'annuler la semaine à la montagne, mais qu'elle posera une semaine de vacances en février à la place. Le drame.

Qui va t-on envoyer en Février skier ? Lutin1 qui n'y a été (que) trois fois ou Lutin2, qui n'est plus plâtré, mais qui y a déjà été quatre fois ?

Dilemme d'enfants gâtés me direz-vous ?

En 2016, Lutin1 a été une semaine en Suisse pour faire son stage de 3ème dans l'entreprise de mon frère à Lausanne (+2 jours de ski dans le Jura), une semaine à Rome avec sa classe et dix jours à Valencia (Espagne) pour perfectionner son espagnol. Rien que ça.

On a donc décider d'envoyer le Lutin2 au ski en Février. 

Le clash.

Mais à part ça, notre ado grandit tous les jours vite et bien (chaussures du 47 par exemple). Il est très content dans son lycée où il a choisi la section Bachibac (7 heures d'espagnol par semaine). Il a reçu une guitare électrique en cadeau d'anniversaire + Noël et on trouve ça super chouette... car on n'est toujours pas branché smartphone. Il s'est bien entendu avec le correspondant portugais qu'on a reçu une semaine en décembre. (Un portugais vivant au Brésil, donc, en vacances d'été : le pauvre, il en a eu pour son grade en température...)

Et du point de vue autonomie, le Lutin1 va maintenant seul à Paris pour ses déplacements d'aumônerie et de paroisse. Et il a même été seul au Salon de l'étudiant... sans GPS ! Vive la carte Imagine R !

Et on de la chance, d'ici un mois, le Lutin2 fêtera ses treize ans. On aura donc officiellement un deuxième ado à la maison !

"Insupportable maman" qui emmène ses enfants à l'ouverture du Burger King du centre commercial et qui accepte de leur prendre un menu XXL

"Insupportable maman" qui emmène ses enfants à l'ouverture du Burger King du centre commercial et qui accepte de leur prendre un menu XXL

Père et fils (et merci aux Beatles qui les réunissent)

Père et fils (et merci aux Beatles qui les réunissent)

Partager cet article

Repost 0

2017 : l'année de la permaculture

Publié le par Isabelle95

La sobriété de Noël (on repassera l'an prochain..humpf..)

La sobriété de Noël (on repassera l'an prochain..humpf..)

Je ne sais pas si c'est officiel mais ce sera ma devise pour 2017. Et en cas de tsunami électoral au mois de mai, je serai prête pour la transition énergétique et l'auto-suffisance.

Je vous propose de visualiser cette vidéo de l'Inra sur la ferme du Bec-Hellouin :

http://sain-et-naturel.com/desormais-inra-convaincu-permaculture.html?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=facebook&utm_source=socialnetwork

Et si vous ne savez pas comment commencer (comme moi en fait), inspirons-nous de Damien Dekarz (association La Graine Indocile, dans le Var) avec ses vidéos mois par mois au jardin.

Je n'ai pour l'instant aucun livre de permaculture ayant trouvé beaucoup de choses gratuites sur internet.

Pour les autres domaines de la permaculture, non liés à l'agriculture, j'ai le projet (pas très nouveau) de récupérer une partie de l'eau de pluie de notre toit. De me renseigner sur un autre fournisseur d'énergie électrique (on m'a parlé d'énergem : si quelqu'un connaît ?). Et pour les toilettes sèches d'été à installer dans un cabanon dans le jardin, ce n'est pas gagné.

Pour les bricoleurs chevronnés et motivés, un vrai régal de regarder les vidéos de Barnabé Chaillot : fabrication d'éoliennes et de poêles en matériaux de récupération. Ou comment se passer d'Edf, Gdf...

J'ai récupéré un levain bio à Noël et du coup, je fais mon pain bio maison avec de la farine non raffinée. Diminution de la consommation de produits laitiers et introduction massive de légumineuses dans les repas pris à la maison : une des bonnes résolutions du jeûne de décembre. (A lire : Fabuleuses légumineuses de Claude Aubert)

Bonne année 2017 à tous mes lecteurs et leurs familles !

Soyons tous des artisans de Paix dans nos familles, maisons, lieux de travail, quartiers, associations et/ou paroisses.

Rocher au praliné de Lutin1 (recette Yummix)

Rocher au praliné de Lutin1 (recette Yummix)

Tarama fait maison (recette la Cuisine de Bernard) et nouvelle plaque induction qui ne veut pas rentrer dans le plan de travail (grrr)

Tarama fait maison (recette la Cuisine de Bernard) et nouvelle plaque induction qui ne veut pas rentrer dans le plan de travail (grrr)

Partager cet article

Repost 0