Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Permaculture en marche !

Publié le par Isabelle95

Cerisier Napoléon

Cerisier Napoléon

Cet article est consacré à mon jardin, sur demande d'Alixane, qui aime les articles que j'écris sur la permaculture. (J'avais fait un premier jet hyper détaillé, avec une légende sous chaque photo et j'ai oublié de l'enregistrer... donc voici la version soft de l'article initial)

Petit préambule politique* avant cela : regardez si vous le pouvez avant dimanche 11 juin, la vidéo de ce jeune-homme sur Youtube : Trouble Fait

https://www.youtube.com/watch?v=HMPIN41kb9M&t=5s

J'aime bien son franc parler !!! Il utilise le terme de "tambouille électorale" et franchement, c'est ce que je ressens après ces semaines, que dis-je, ces mois, de campagne électorale harassante pour les français...

Mais revenons au jardin :

Les quelques semis faits et mis bien au chaud derrière des vitres ont fonctionné, mais j'aurais dû en faire beaucoup plus, donc, là, je plante en semis "direct", c'est à dire en pleine terre, et le taux de réussite est inférieur (et surtout, les plantes ont du retard... Je compte sur l'été indien en septembre pour me refaire).

Une fois sur les buttes, les plantes ont quasiment toutes foirées sauf :

- les pommes-de-terre de l'an dernier, oubliées dans la butte.

- les plants de tomates sortis de nulle part (en fait, ils sortent de mon compost, donc attendons-nous à des tomates surprise !)

- les petits-pois germés récupérés gratuitement chez le primeur, que j'avais mis de côté en les écossant et planté un peu partout (récolte faite mercredi dernier).

- les salades (laitues de Trémont, achetées à prix d'or chez Kokopelli) ont été dévorées par les limaces lors des grosses pluies. J'ai craqué et j'ai acheté de l'anti-limaces bio mardi dernier.

- les fruits : cerises Napoléon, cerises de Montmorency, cassis, groseilles à maquereaux, framboises, mûres.

- les menthes : chocolat, glaciale, normale (j'en ai 3 sortes)

Autre foirage : la rhubarbe, qui ne grossit pas...

 

Laitue de Trémont (avant les limaces)

Laitue de Trémont (avant les limaces)

Mûrier

Mûrier

Cassis
Cassis

Cassis

Oignon germé du commerce, planté pour récupérer les semences

Oignon germé du commerce, planté pour récupérer les semences

Cerisier de Montmorency, planté à partir d'une cerise en 2009

Cerisier de Montmorency, planté à partir d'une cerise en 2009

Framboisier précoce (on en a aussi des tardifs) (on est gourmand)

Framboisier précoce (on en a aussi des tardifs) (on est gourmand)

Clafoutis en préparation

Clafoutis en préparation

Mes plus belles plantes, à l'arrosage

Mes plus belles plantes, à l'arrosage

Petit-pois après récolte (les plants se dessèchent)
Petit-pois après récolte (les plants se dessèchent)

Petit-pois après récolte (les plants se dessèchent)

Pêcher sorti d'un noyau du compost

Pêcher sorti d'un noyau du compost

Physalis planté à Noël
Physalis planté à Noël

Physalis planté à Noël

Menthe chocolat, menthe glaciale
Menthe chocolat, menthe glaciale

Menthe chocolat, menthe glaciale

Tomate surprise

Tomate surprise

Cerisier de Montmorency (1 autre)

Cerisier de Montmorency (1 autre)

Roses trémières de l'an dernier (résistantes au gel donc)

Roses trémières de l'an dernier (résistantes au gel donc)

Groseiller à maquereaux (ses feuilles sont mangées par ?)

Groseiller à maquereaux (ses feuilles sont mangées par ?)

Compost à noyaux (future forêt nourricière)

Compost à noyaux (future forêt nourricière)

* Déjà mon titre était politique (pour ceux qui suivent) ha ha ha

Et un joli rosier pour conclure. Bisous à tous.

Et un joli rosier pour conclure. Bisous à tous.

Vaccins : on fait le minimum

Publié le par Isabelle95

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F704

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F704

En lançant un tel article, je sais que je ne vais pas me faire que des amis. 

Je ne suis ni médecin, ni scientifique. J'ai lu beaucoup de littérature contre les vaccins et ensuite plusieurs articles scientifiques qui disaient exactement le contraire. Ne sachant quoi penser, j'ai décidé d'en faire le minimum pour être en règle.

Je vous informe du calendrier doctrinal officiel des vaccins. Les adultes, vous n'avez aucune obligation de continuer à vous faire piquer tous les 10 ans. Et aucun médecin de peut vous y obliger.

Aucun pédiatre ou généraliste ne m'a jamais montré ce calendrier, et je trouve ça scandaleux. Même dans le carnet de santé des enfants, ce n'est pas aussi clair.

Pour la diphtérie, le dernier rappel est à 11 mois.

Pour le tétanos, le dernier rappel est à 11 mois.

Pour la poliomyélite, le dernier rappel est à 11/13 ans.

Chacun de ces trois vaccins existe en individuel. Il est vrai que le vaccin des trois réunis (le DTP) est en rupture et ne sera sans doute jamais fabriqué à nouveau. Du coup, vous êtes obligés n'inoculer cinq à six maladies en même temps à vos enfants ou à vos bébés. Mais je ne vais pas vous faire un article sur le "business médical"...

Vive la Liberté !

Partager cet article

Repost 0

Ceux de 77

Publié le par Isabelle95

Zabou à Omaha Beach (Normandie) été 1987

Zabou à Omaha Beach (Normandie) été 1987

Je suis née en juin 1977 et donc comme tous ceux de 77, je vais fêter mes quarante ans cette année. En 2007, j'avais l'impression de fermer la décennie de mes années d'étudiante. J'étais pourtant déjà mariée et nous avions deux enfants. Je ne savais pas encore que nous en aurions un troisième cette même année. En 2017, j'ai l'impression de dire au revoir aux années de ma jeunesse, où j'étais encore mince (le poids est un facteur très déprimant chez moi et synonyme de vieillissement irréversible, allez savoir pourquoi) et où je me sentais encore bien. Et tout le monde me le disait en plus "tu es jeune". Cette dizaine écoulée a été pourtant riche avec la féminisation de la famille, l'achat de notre maison, mon arrêt du travail, la création de l'association Maman Cigogne, le bénévolat pour l'association Peau à Peau avec les ateliers de portage, beaucoup de formations : portage, massage-bébé, doulas, allaitement, Chantier-Education, écoute active, etc. Tous ces thèmes me tiennent beaucoup à coeur et même si je n'ai plus d'enfants en bas-âge, je me sens encore proche des jeunes mamans et je les informe (et les aide !) parfois grâce à mes années d'expérience dans le domaine du maternage.

Bien que je ne sois pas très adepte des chiffres et encore moins superstitieuse, je remarque quand même que le 7 est un chiffre qui m'accompagne. J'aurais pu naître en 76 comme ceux qui étaient dans ma classe en CM1-CM2 et que j'admirais car ils étaient plus vieux : ils racontaient qu'ils étaient nés pendant la canicule, ils avaient des cartables en cuir Tann's et des bracelets brésiliens multicolores et surtout, ils savaient comment on faisait les bébés et n'arrêtaient pas de se vanter pendant la récré de la cantine. J'ai longtemps cru qu'il était possible d'accoucher dans les toilettes et de faire tomber son bébé dans le trou puis de le perdre en tirant la chasse d'eau : ah ! les filles de 76 : de vraies garces !

(C'est peut-être pour cela qu'en 2004, j'ai voulu tester par moi même l'accouchement debout en dehors d'un hôpital, et contrairement à mes anciennes croyances, le bébé n'est absolument pas tombé par terre et mon instinct m'a permis de l'attraper bien fort et de le ramener contre moi pour le réchauffer ! J'avais pris ma revanche !)

Il y avait ensuite mes cousins et surtout mon petit frère, qui étaient nés dans les années 80, et ils resteront à tout jamais, beaucoup plus jeunes que moi, il n'y a pas à dire, trois ans, ça fait une grande différence.

Ceux de 77 racontaient aussi pendant les récrés (on avait d'autres sujets de conversation heureusement) qu'ils auraient vingt-trois ans en l'an 2000 et ça les faisaient rêver. Il fallait d'abord passer le bac, sorte de passeport inatteignable qui permettait d'entrer dans la vie adulte et ensuite, en l'an 2000, on ferait nos courses sur la lune et il y aurait des robots partout.

Finalement, je l'ai eu ce bac, ainsi que la majorité. Tout cela est arrivé en son temps, et un beau jour, c'était l'an 2000, j'étais avec mon amoureux en Bretagne, au milieu des arbres renversés par la tempête et on a passé le réveillon en famille sans rien de spécial. L'année d'après, je devenais maman. Quand on parle du mythe de l'an 2000 à nos enfants, ils haussent les épaules sans rien comprendre et se demandent si les pièces en Francs datent de Louis XIV ou de la préhistoire. Si je leur disais que ma Mamie me donnait 200 francs pour acheter le pain à la sortie du collège : ils riraient jaune !

Alors, le 7, revenons-y. En 1987, mon monde s'écroule avec la séparation de mes parents et le déménagement à Paris dans deux appartements différents, et encore un changement d'école. En 1997, un peu plus gai, je m'envole vers New-York toute seule pour 10 jours magiques et je réussis ("à l'arrachée" comme l'a dit l'examinateur) le permis de conduire. Très très bons souvenirs aussi des JMJ de Paris avec la présence de Jean-Paul II, encore vaillant. C'est à cette occasion que j'utilise pour la première fois un téléphone portable (prêté par une amie) pour parler à ma grand-mère depuis le Champ de Mars et lui raconter que le Pape vient de passer devant moi. En 2007, on visite notre maison actuelle le 07-07 sous un soleil radieux et on a immédiatement le coup de coeur. Je quitte Paris qui m'a vue naître et je deviens une heureuse utilisatrice des trains de banlieue. 2007 fut aussi l'année où deux personnes proches ont choisi de se suicider et malheureusement, deux autres les ont suivies en 2015. La maladie psychiatrique est un très lourd fardeau et ces événements tragiques m'ont appris à ne plus juger les personnes atteintes de dépression ou d'autres maladies psy. Nous parlons souvent à nos enfants de ces problèmes, librement, car d'autres personnes de la famille en sont atteintes et nous nous occupons souvent d'elles. En 2017, je ne sais pas encore s'il va se passer de grandes choses mais cela fait déjà 10 ans que j'écris sur ce blog et j'ai encore quelques lecteurs assidus, alors, ça se fête ! 

Merci à vous de m'avoir lue ! Et n'oubliez pas que dimanche prochain, nous aurons sans doute un président de la république de 77. C'est d'ailleurs lui qui m'a donné l'idée d'écrire cet article car ce n'est quand même pas rien d'avoir un président si jeune et du coup, sa jeunesse déteint sur les autres. N'oublions pas aussi ma patronne, car je suis toujours à l'Education Nationale, notre "chère" Najat Vallaud-Belkacem, qui est, elle aussi, de 77. Je pense tout particulièrement à ma classe de Terminale L, tous des 77, sauf quelques redoublants de 76 : je glane parfois quelques informations sur eux grâce à Facebook ou dans le journal des anciens du lycée. Je reçois aussi leurs voeux et les faire-parts de naissance. Cette année-là (1995) a compté beaucoup, elle parait si proche alors qu'elle est déjà lointaine.

Un dernier hommage à mes deux meilleures amies qui, elles aussi, passeront le cap des quarante cette année : l'une le 7 mai et je pense fort à elle et à son bébé tout neuf. Et l'autre le 21 septembre : ma chère Noix de Coco, on va fêter à cette occasion nos 30 ans d'amitié et je suis toujours aussi heureuse de t'avoir rencontrée. Je vous aime et...

Très bon anniversaire !!!

Ceux de 77

Partager cet article

Repost 0

Mon blog a 10 ans !

Publié le par Isabelle95

Mon blog a 10 ans !
Mars 2007

Mars 2007

Si mon blog a 10 ans c'est que moi aussi j'ai pris 10 ans !

En 2007, j'habitais Paris, j'étais instit' à mi-temps en ZEP. L'HDMV bossait comme graphiste dans une toute petite boîte qui avait été rachetée par une autre petite boîte, c'était pas toujours le top. On avait deux petits garçons, l'aîné en Grande Section et le deuxième à la crèche. On commençait tout juste à se dire qu'on pourrait visiter des maisons en banlieue pour quitter Paris afin d'avoir un troisième enfant. 

Et puis on a passé le cap. J'ai demandé un plein temps pour la rentrée de septembre 2007, on a visité une douzaine de maisons en banlieue nord-ouest de Paris, à Maison-la-forêt, une ville où habitaient déjà quatre familles de notre paroisse. On s'était dit que quitte à laisser Paris pour une banlieue, autant choisir celle-là. Notre banque a bien voulu nous suivre grâce au plein-temps et au statut de fonctionnaire et le 07-07-07 on a visité la "petite maison dans la forêt" et on a signé.

Dans la foulée on est parti en vacances dans le Sud et on est revenu avec un bébé en route, un déménagement express à préparer pour commencer la rentrée en CP pour Lutin1 et Petite Section pour Lutin2 dans la nouvelle ville.

Je vous épargne toutes les galères liées au déménagement avant signature définitive (NE LE FAITES JAMAIS), ainsi que celles liées au questionnaire médical foireux de l'assurance de la banque. J'avais signalé une hospitalisation que j'avais eue à l'âge de 11 ans et cela nous a occasionné un refus d'être assuré. Cela a donc retardé la signature car il a fallu trouver une autre assurance, ce qui nous a fait perdre tous les avantages que nous avait fait miroiter la banque. (UN CONSEIL : NE SIGNALEZ RIEN SUR LES QUESTIONNAIRES MEDICAUX. ON NE PRETE QU'AUX GENS RICHES ET EN BONNE SANTE)

Cela fait presque 10 ans qu'on est installé. Il me reste UN carton du déménagement que je garde comme collector. On a repeint une seule pièce sur les 7 qu'il faudrait refaire. On n'a pas d'isolation donc on se ruine en fioul. On aura bientôt un immeuble de quatre étages au bout de notre jardin MAIS malgré tout, si c'était à refaire, on referait tout pareil parce qu'on est super content d'être ici là et maintenant !!!

En 2017, j'habite à Maison-la-forêt, je suis mère au foyer. L'HDMV est Directeur Artistique dans un groupe de presse et d'édition qui marche bien et ça c'est top. On a deux GRANDS garçons et deux petites filles : l'aîné en Seconde, le second en 5ème, la troisième en CE2 et la quatrième en CP. 

J'aurais 40 ans dans trois mois et VIVE LA VIE ! Je vous donne RENDEZ-VOUS dans 10 ans et je vous embrasse, ZABOU, alias Isabelle95.

 

Merci aux 237 155 lecteurs depuis la création du blog le 16 mars 2007.

PS : un petit commentaire pour l'anniversaire du blog me ferait extrêmement plaisir !

Décembre 2016

Décembre 2016

Photo témoin avant démolition de l'usine

Photo témoin avant démolition de l'usine

Mon blog a 10 ans !

Publié le par Isabelle95

Si mon blog a 10 ans c'est que moi aussi j'ai pris 10 ans !

En 2007, j'habitais Paris, j'étais instit' à mi-temps en ZEP. L'HDMV bossait comme graphiste dans une toute petite boîte qui avait été rachetée par une autre petite boîte, c'était pas toujours le top. On avait deux petits garçons, l'aîné en Grande Section et le deuxième à la crèche. On commençait tout juste à se dire qu'on pourrait visiter des maisons en banlieue pour quitter Paris afin d'avoir un troisième enfant. 

Et puis on a passé le cap. J'ai demandé un plein temps pour la rentrée de septembre 2007, on a visité une douzaine de maisons en banlieue nord-ouest de Paris, à Maison-la-forêt, une ville où habitaient déjà quatre familles de notre paroisse. On s'était dit que quitte à laisser Paris pour une banlieue, autant choisir celle-là. Notre banque a bien voulu nous suivre grâce au plein-temps et au statut de fonctionnaire et le 07-07-07 on a visité la "petite maison dans la forêt" et on a signé.

Dans la foulée on est parti en vacances dans le Sud et on est revenu avec un bébé en route, un déménagement express à préparer pour commencer la rentrée en CP pour Lutin1 et Petite Section pour Lutin2 dans la nouvelle ville.

Je vous épargne toutes les galères liées au déménagement avant signature définitive (NE LE FAITES JAMAIS), ainsi que celles liées au questionnaire médical foireux de l'assurance de la banque. J'avais signalé une hospitalisation que j'avais eue à l'âge de 11 ans et cela nous a occasionné un refus d'être assuré. Cela a donc retardé la signature car il a fallu trouver une autre assurance, ce qui nous a fait perdre tous les avantages que nous avait fait miroiter la banque. (UN CONSEIL : NE SIGNALEZ RIEN SUR LES QUESTIONNAIRES MEDICAUX. ON NE PRETE QU'AUX GENS RICHES ET EN BONNE SANTE)

Cela fait presque 10 ans qu'on est installé. Il me reste UN carton du déménagement que je garde comme collector. On a repeint une seule pièce sur les 7 qu'il faudrait refaire. On n'a pas d'isolation donc on se ruine en fioul. On aura bientôt un immeuble de quatre étages au bout de notre jardin MAIS malgré tout, si c'était à refaire, on referait tout pareil parce qu'on est super content d'être ici là et maintenant !!!

En 2017, j'habite à Maison-la-forêt, je suis mère au foyer. L'HDMV est Directeur Artistique dans un groupe de presse qui marche bien et ça c'est top. On a deux GRANDS garçons et deux petites filles : l'aîné en Seconde, le second en 5ème, la troisième en CE2 et la quatrième en CP. 

J'aurais 40 ans dans trois mois et VIVE LA VIE ! Je vous donne RENDEZ-VOUS dans 10 ans et je vous embrasse, ZABOU, alias Isabelle95.

PS : un petit commentaire pour l'anniversaire du blog me ferait extrêmement plaisir !

Partager cet article

Repost 0

Mon blog a 10 ans !

Publié le par Isabelle95

Mon blog a 10 ans !
Mars 2007

Mars 2007

Si mon blog a 10 ans c'est que moi aussi j'ai pris 10 ans !

En 2007, j'habitais Paris, j'étais instit' à mi-temps en ZEP. L'HDMV bossait comme graphiste dans une toute petite boîte qui avait été rachetée par une autre petite boîte, c'était pas toujours le top. On avait deux petits garçons, l'aîné en Grande Section et le deuxième à la crèche. On commençait tout juste à se dire qu'on pourrait visiter des maisons en banlieue pour quitter Paris afin d'avoir un troisième enfant. 

Et puis on a passé le cap. J'ai demandé un plein temps pour la rentrée de septembre 2007, on a visité une douzaine de maisons en banlieue nord-ouest de Paris, à Maison-la-forêt, une ville où habitaient déjà quatre familles de notre paroisse. On s'était dit que quitte à laisser Paris pour une banlieue, autant choisir celle-là. Notre banque a bien voulu nous suivre grâce au plein-temps et au statut de fonctionnaire et le 07-07-07 on a visité la "petite maison dans la forêt" et on a signé.

Dans la foulée on est parti en vacances dans le Sud et on est revenu avec un bébé en route, un déménagement express à préparer pour commencer la rentrée en CP pour Lutin1 et Petite Section pour Lutin2 dans la nouvelle ville.

Je vous épargne toutes les galères liées au déménagement avant signature définitive (NE LE FAITES JAMAIS), ainsi que celles liées au questionnaire médical foireux de l'assurance de la banque. J'avais signalé une hospitalisation que j'avais eue à l'âge de 11 ans et cela nous a occasionné un refus d'être assuré. Cela a donc retardé la signature car il a fallu trouver une autre assurance, ce qui nous a fait perdre tous les avantages que nous avait fait miroiter la banque. (UN CONSEIL : NE SIGNALEZ RIEN SUR LES QUESTIONNAIRES MEDICAUX. ON NE PRETE QU'AUX GENS RICHES ET EN BONNE SANTE)

Cela fait presque 10 ans qu'on est installé. Il me reste UN carton du déménagement que je garde comme collector. On a repeint une seule pièce sur les 7 qu'il faudrait refaire. On n'a pas d'isolation donc on se ruine en fioul. On aura bientôt un immeuble de quatre étages au bout de notre jardin MAIS malgré tout, si c'était à refaire, on referait tout pareil parce qu'on est super content d'être ici là et maintenant !!!

En 2017, j'habite à Maison-la-forêt, je suis mère au foyer. L'HDMV est Directeur Artistique dans un groupe de presse qui marche bien et ça c'est top. On a deux GRANDS garçons et deux petites filles : l'aîné en Seconde, le second en 5ème, la troisième en CE2 et la quatrième en CP. 

J'aurais 40 ans dans trois mois et VIVE LA VIE ! Je vous donne RENDEZ-VOUS dans 10 ans et je vous embrasse, ZABOU, alias Isabelle95.

PS : un petit commentaire pour l'anniversaire du blog me ferait extrêmement plaisir !

Partager cet article

Repost 0

Mon blog a 10 ans !

Publié le par Isabelle95

Mon blog a 10 ans !
Mars 2007

Mars 2007

Si mon blog a 10 ans c'est que moi aussi j'ai pris 10 ans !

En 2007, j'habitais Paris, j'étais instit' à mi-temps en ZEP. L'HDMV bossait comme graphiste dans une toute petite boîte qui avait été rachetée par une autre petite boîte, c'était pas toujours le top. On avait deux petits garçons, l'aîné en Grande Section et le deuxième à la crèche. On commençait tout juste à se dire qu'on pourrait visiter des maisons en banlieue pour quitter Paris afin d'avoir un troisième enfant. 

Et puis on a passé le cap. J'ai demandé un plein temps pour la rentrée de septembre 2007, on a visité une douzaine de maisons en banlieue nord-ouest de Paris, à Maison-la-forêt, une ville où habitaient déjà quatre familles de notre paroisse. On s'était dit que quitte à laisser Paris pour une banlieue, autant choisir celle-là. Notre banque a bien voulu nous suivre grâce au plein-temps et au statut de fonctionnaire et le 07-07-07 on a visité la "petite maison dans la forêt" et on a signé.

Dans la foulée on est parti en vacances dans le Sud et on est revenu avec un bébé en route, un déménagement express à préparer pour commencer la rentrée en CP pour Lutin1 et Petite Section pour Lutin2 dans la nouvelle ville.

Je vous épargne toutes les galères liées au déménagement avant signature définitive (NE LE FAITES JAMAIS), ainsi que celles liées au questionnaire médical foireux de l'assurance de la banque. J'avais signalé une hospitalisation que j'avais eue à l'âge de 11 ans et cela nous a occasionné un refus d'être assuré. Cela a donc retardé la signature car il a fallu trouver une autre assurance, ce qui nous a fait perdre tous les avantages que nous avait fait miroiter la banque. (UN CONSEIL : NE SIGNALEZ RIEN SUR LES QUESTIONNAIRES MEDICAUX. ON NE PRETE QU'AUX GENS RICHES ET EN BONNE SANTE)

Cela fait presque 10 ans qu'on est installé. Il me reste UN carton du déménagement que je garde comme collector. On a repeint une seule pièce sur les 7 qu'il faudrait refaire. On n'a pas d'isolation donc on se ruine en fioul. On aura bientôt un immeuble de quatre étages au bout de notre jardin MAIS malgré tout, si c'était à refaire, on referait tout pareil parce qu'on est super content d'être ici là et maintenant !!!

En 2017, j'habite à Maison-la-forêt, je suis mère au foyer. L'HDMV est Directeur Artistique dans un groupe de presse qui marche bien et ça c'est top. On a deux GRANDS garçons et deux petites filles : l'aîné en Seconde, le second en 5ème, la troisième en CE2 et la quatrième en CP. 

J'aurais 40 ans dans trois mois et VIVE LA VIE ! Je vous donne RENDEZ-VOUS dans 10 ans et je vous embrasse, ZABOU, alias Isabelle95.

PS : un petit commentaire pour l'anniversaire du blog me ferait extrêmement plaisir !

 

 

Décembre 2016 (pas trouvé de photo avec moi plus récente)

Décembre 2016 (pas trouvé de photo avec moi plus récente)

Notre jardin : photo témoin avant que l'usine et la maison du fond soient remplacées par un immeuble de 4 étages

Notre jardin : photo témoin avant que l'usine et la maison du fond soient remplacées par un immeuble de 4 étages

Partager cet article

Repost 0

Patchwork du week-end

Publié le par Isabelle95

Futures krav-magueuses
Futures krav-magueuses

Futures krav-magueuses

Avant le week-end commençait le vendredi soir, mais ça c'était avant.

Cette année, on est obligé d'aller chercher le Lutin1 à Paris rue d'Alésia à son groupe de catéchisme pour ados (la "post-confirmation"). Avant, il rentrait à chaque fois en voiture (parfois en Porsche) avec son catéchiste ou un autre. Trop cool d'avoir un catéchiste qui roule en Porsche quand même !!! Mais cette année, le Diocèse de Paris a interdit aux catéchistes d'être seuls dans une voiture avec un mineur. Donc, à peine rentré du travail (en train), l'HDMV repart dans l'autre sens (en voiture). Pendant ce temps-là, le Lutin2 regarde un dvd de super héros ou un thriller (privilège d'être plus jeune).

Sauf que, cette semaine, l'HDMV a eu la bonne idée de se faire une entorse au genou lors d'une séance de "team building" au cirque avec son entreprise. Eh oui, il n'est plus la fringante ceinture noire de karaté de ses 20 ans. Donc Zabou a été gentiment chercher son fils... avec le périphérique intérieur fermé et l'autoroute A1 fermée : enjoy !

Avant, le week-end, on se levait tard le samedi, on surveillait un peu les devoirs des Lutins, on déjeunait tard, on faisait la sieste et vers 19h, la babysitter arrivait et nous, on partait à la messe à la paroisse à Paris pour 20h. ça c'était avant.

Maintenant, nos 4 enfants ont des devoirs à faire, et comme on se lève tard quand même (incorrigibles), on est obligé d'aller à toute vitesse pour être à l'heure à l'acrobatie des Princesses à... 12h30 (inutile de vous dire qu'elles ne déjeunent pas avant). Ensuite, je reviens au pas de course (avec parfois un détour par la supérette) pour préparer le "premier" déjeuner des hommes... qui partent au krav-maga pour 14h. Sauf que ça c'était avant le bras cassé du Lutin2 et l'entorse. Ce samedi, le Lutin1 est allé tout seul au sport. (samedi dernier, tout à été chamboulé car le Lutin1 et moi étions aux portes ouvertes d'une école d'ingénieur à Compiègne : l'UTC, école qui a l'air géniale, j'étais à deux doigts de me remettre aux maths !).

A 14h, retour des Princesses et déjeuner pour elles (et pour moi si j'y pense). A 16h, les hommes rentrent affamés du krav-maga et font leur "deuxième" déjeuner.

Et à 17h, il faut partir à la messe car le nouvel horaire a été avancé 2h plus tôt. Ce qui est galère pour les banlieusards, car il y a plus d'embouteillages évidemment. Les Princesses restent en général avec une babysitter ou parfois on les emmène. Pour faire simple, le Lutin1 va aussi à la messe, mais à 20h, donc il y va en train et on a trouvé un couple d'anges gardiens qui le ramène en voiture.

Entre tous ces moments, j'arrive toujours à consacrer du temps à la cuisine. Ou pas.

Pains restés dans le four cette nuit jusqu'à 1h30 du matin... heure où j'ai enfin senti le brûlé...

Pains restés dans le four cette nuit jusqu'à 1h30 du matin... heure où j'ai enfin senti le brûlé...

Le dimanche, on se lève à nouveau tard et on déjeune toujours vers 2 ou 3h de l'après-midi. Sauf si on a des invités ou une retraite. Mais ce dimanche, on n'a strictement RIEN fait pour une fois. Juste visionné le film Les fugitifs avec le duo Depardieu/Pierre Richard en fin d'après-midi. (Le matin, j'ai quand même vidé mes seaux d'épluchures au compost, whaou, le sport).  Parfois c'est cool de passer des moments calmes avec les enfants. Ou alors, on récite Le corbeau et le Renard ou la liste des verbes irréguliers (beat, beat, beaten).

Partie de Colorku avec les Princesses (hyper bon pour les méninges)

Partie de Colorku avec les Princesses (hyper bon pour les méninges)

Patchwork du week-end
Patchwork du week-end
Patchwork du week-end

Vendredi soir : Risotto de coquillettes, petits pois et Boursin du livre Simplissime, recettes végétariennes (mon auto-cadeau de Noël !). Très très bon. Mais surtout ne pas cuire 20 minutes comme indiqué mais plutôt le temps marqué sur le paquet des coquillettes (7 minutes pour les miennes).

Dimanche midi : Chausson aux pommes et à la cannelle du livre Simplissime (le noir)

Dimanche dernier : Galette des Rois Mages faite maison (pas la pâte feuilletée, je vous rassure, juste l'intérieur) avec un oubli de taille : la fève. On a dû la rajouter au moment de servir, avec la Princesse2 sous la table. 

Et pour finir, la Princesse1 devant la sculpture de la Gare Magenta à Gare du Nord.

Nous, les parisiens expatriés à 20 km du périphérique et gardant plein d'activités dans la capitale, on passe beaucoup de temps dans les transports : à nous de les rentabiliser pour lire, jouer, ou rêvasser

Patchwork du week-end

Partager cet article

Repost 0

L'âge bête

Publié le par Isabelle95

Montmartre (avec Lutin2 en second plan...)

Montmartre (avec Lutin2 en second plan...)

Déjà les quinze jours de vacances avec les kids non-stop, c'était chaud mais alors là, ce mercredi m'a achevée. Etre la mère d'un ado de quinze ans EIP n'est pas toujours facile. Je n'ai le droit à aucune erreur, aucune faute de français, aucune inexactitude ou pire... à aucune injustice.

Il nous accuse de façon récurrente d'être totalement incompétent dans l'éducation de ses soeurs, qui n'ont jamais de fessée, sucent leur pouce, chipotent les légumes et nous répondent parfois mal. Alors que lui, à son époque, blablabla....

Et puis il y a eu l'affaire du ski : (passez si vous êtres pressés)

Chaque année, ma belle-soeur invite les Lutins au ski. L'un à Noël et l'autre à Pâques. Sauf qu'en 2016, la semaine de Pâques a été annulée. Donc pour Noël, cela devait être le tour de Lutin2 d'y aller. C'est alors que Lutin1 nous a ressorti une vieille histoire qu'en 4ème, il avait un problème au genou et que son frère l'avait remplacé à Noël. Comme Lutin2 était plâtré cette année, il a pris évidemment sa place. Le 23 décembre, ma belle-soeur m'appelle pour me dire qu'elle a la grippe et qu'elle est obligée d'annuler la semaine à la montagne, mais qu'elle posera une semaine de vacances en février à la place. Le drame.

Qui va t-on envoyer en Février skier ? Lutin1 qui n'y a été (que) trois fois ou Lutin2, qui n'est plus plâtré, mais qui y a déjà été quatre fois ?

Dilemme d'enfants gâtés me direz-vous ?

En 2016, Lutin1 a été une semaine en Suisse pour faire son stage de 3ème dans l'entreprise de mon frère à Lausanne (+2 jours de ski dans le Jura), une semaine à Rome avec sa classe et dix jours à Valencia (Espagne) pour perfectionner son espagnol. Rien que ça.

On a donc décider d'envoyer le Lutin2 au ski en Février. 

Le clash.

Mais à part ça, notre ado grandit tous les jours vite et bien (chaussures du 47 par exemple). Il est très content dans son lycée où il a choisi la section Bachibac (7 heures d'espagnol par semaine). Il a reçu une guitare électrique en cadeau d'anniversaire + Noël et on trouve ça super chouette... car on n'est toujours pas branché smartphone. Il s'est bien entendu avec le correspondant portugais qu'on a reçu une semaine en décembre. (Un portugais vivant au Brésil, donc, en vacances d'été : le pauvre, il en a eu pour son grade en température...)

Et du point de vue autonomie, le Lutin1 va maintenant seul à Paris pour ses déplacements d'aumônerie et de paroisse. Et il a même été seul au Salon de l'étudiant... sans GPS ! Vive la carte Imagine R !

Et on de la chance, d'ici un mois, le Lutin2 fêtera ses treize ans. On aura donc officiellement un deuxième ado à la maison !

"Insupportable maman" qui emmène ses enfants à l'ouverture du Burger King du centre commercial et qui accepte de leur prendre un menu XXL

"Insupportable maman" qui emmène ses enfants à l'ouverture du Burger King du centre commercial et qui accepte de leur prendre un menu XXL

Père et fils (et merci aux Beatles qui les réunissent)

Père et fils (et merci aux Beatles qui les réunissent)

Partager cet article

Repost 0

2017 : l'année de la permaculture

Publié le par Isabelle95

La sobriété de Noël (on repassera l'an prochain..humpf..)

La sobriété de Noël (on repassera l'an prochain..humpf..)

Je ne sais pas si c'est officiel mais ce sera ma devise pour 2017. Et en cas de tsunami électoral au mois de mai, je serai prête pour la transition énergétique et l'auto-suffisance.

Je vous propose de visualiser cette vidéo de l'Inra sur la ferme du Bec-Hellouin :

http://sain-et-naturel.com/desormais-inra-convaincu-permaculture.html?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=facebook&utm_source=socialnetwork

Et si vous ne savez pas comment commencer (comme moi en fait), inspirons-nous de Damien Dekarz (association La Graine Indocile, dans le Var) avec ses vidéos mois par mois au jardin.

Je n'ai pour l'instant aucun livre de permaculture ayant trouvé beaucoup de choses gratuites sur internet.

Pour les autres domaines de la permaculture, non liés à l'agriculture, j'ai le projet (pas très nouveau) de récupérer une partie de l'eau de pluie de notre toit. De me renseigner sur un autre fournisseur d'énergie électrique (on m'a parlé d'énergem : si quelqu'un connaît ?). Et pour les toilettes sèches d'été à installer dans un cabanon dans le jardin, ce n'est pas gagné.

Pour les bricoleurs chevronnés et motivés, un vrai régal de regarder les vidéos de Barnabé Chaillot : fabrication d'éoliennes et de poêles en matériaux de récupération. Ou comment se passer d'Edf, Gdf...

J'ai récupéré un levain bio à Noël et du coup, je fais mon pain bio maison avec de la farine non raffinée. Diminution de la consommation de produits laitiers et introduction massive de légumineuses dans les repas pris à la maison : une des bonnes résolutions du jeûne de décembre. (A lire : Fabuleuses légumineuses de Claude Aubert)

Bonne année 2017 à tous mes lecteurs et leurs familles !

Soyons tous des artisans de Paix dans nos familles, maisons, lieux de travail, quartiers, associations et/ou paroisses.

Rocher au praliné de Lutin1 (recette Yummix)

Rocher au praliné de Lutin1 (recette Yummix)

Tarama fait maison (recette la Cuisine de Bernard) et nouvelle plaque induction qui ne veut pas rentrer dans le plan de travail (grrr)

Tarama fait maison (recette la Cuisine de Bernard) et nouvelle plaque induction qui ne veut pas rentrer dans le plan de travail (grrr)

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>